PORTUGAL

"Toujours je me réveille avant le point du jour, et j'écris lourd de ce sommeil que j'ai perdu.
Puis dans cette torpeur où le froid gagne l'âme, je guette l'aurore, tant de fois déjà vue.

Je la fixe sans attention, gris-vert qui se bleuit du chant des coqs.
Quel mal à ne pas dormir ? Nous perdons ce que la mort nous donne en avant-goût.

Ô printemps apaisé, aurore, enseigne à ma torpeur où le froid gagne l'âme, ce qui en mon âme livide la colore de ce qui va se passer dans le jour."

Fermando Pessoa

Pont Dom Luis - Porto (38014)